Si étonnant…

By on août 30, 2016

Si étonnant…étonnant_LePhynancier

C’est malheureux, mais notre société va de plus en plus vers l’individualisme. Vous avez peut-être constaté que les gens cherchent de plus en plus à justifier leur façon de voir la vie que de vouloir comprendre et échanger avec son entourage (physique / virtuel). Une petite image sur Facebook me fait bien rire. Elle indique que la personne est bien contente d’avoir été jeune dans un temps où lorsque l’on faisait des erreurs, cela n’était pas filmé et diffusé sur l’Internet… 😉

Vous connaissez peut-être cette petite histoire que j’ai déjà partagée : celle-ci explique la notion de la vérité. Pas n’importe quelle vérité, mais LA VÉRITÉ! Imaginez 1000 chaudières remplies d’eau, toutes collées par groupe de 100 par 100. Imaginons-nous en pleine nuit, une nuit de pleine lune. Nous pourrons y voir le reflet de la lune dans chacune des chaudières. 1000 reflets de la lune… et pourtant, il n’y a qu’UNE seule lune?

La lune est pour ainsi dire LA VÉRITÉ et les 1000 reflets représentent nos propres réalités de la lune. Ainsi donc, nous pensons avoir LA VÉRITÉ quand en fait, nous avons notre propre interprétation de celle-ci.

Voici un exemple plus pratique. Dernièrement, une personne devait venir chez moi. Je lui explique le chemin. Et pour ceux qui me connaissent, les explications sont simples et précises. Résultat? La personne ne s’est pas rendue chez moi. Elle a même dû me téléphoner d’une station-service près de chez moi pour des dernières indications. Malgré ces autres informations, la personnes n’a pas trouvé et a retéléphoné…

Cela porte à réflexion, n’est-ce pas? Est-ce que la personne à mal compris les informations? Est-ce qu’elle les a mal interprétées? Est-ce que j’aurais mal indiqué le chemin?

Plutôt spécial comme situation… Et là l’idée de la simplicité me vient en tête. Avant même de suivre mon cours de conduite, je faisais le livreur de fleurs pour mes parents. Un employé conduisait, et moi je débarquais pour les livrer. Je commençais d’ores et déjà à connaître le nom des rues que nous arpentions. Imaginez lorsque j’ai eu mon permis de conduire! J’avais déjà une longueur d’avance et continuais à apprendre de plus en plus de rues ici et là pour livrer de plus en plus rapidement.

J’ai donc constaté que depuis plus de 30 ans, il m’était facile de retrouver mon chemin, facile de demander mon chemin dans les cas plus tordus. Cela fait tout un bail, 30 ans! Mais si je me remémore mes débuts… Oui, il y a eu des essais et erreurs. Oui, il y a eu des retours sur son chemin pour enfin faire la livraison…

C’est donc avec sagesse (si on peut me prêter le terme hihi), que j’ai réalisé que ce n’est pas tout le monde qui a de la facilité à suivre des indications routières. Nous sommes des êtres d’habitudes. Une personne qui va à un nouvel endroit par année aura moins d’habilité qu’un livreur qui doit aller plusieurs fois dans une même semaine à plusieurs nouveaux endroits.

Il m’aurait été si facile de traiter la personne de ceci ou de cela. Oh que OUI, trop facile. Toutefois, on m’a dit quand j’étais plus jeune, que chaque personne que l’on croise dans notre vie a quelque chose à nous apprendre. Que ce soit de la nouvelle information ou non. Cela peut être une simple remise en question sur notre propre façon de réagir à une nouvelle situation.

Ah tiens, de la nouvelle information… mais, est-ce que nous sommes ouvert à recevoir cette nouvelle information? Je ne suis pas spécialiste dans ce domaine, sauf qu’il doit y avoir un concept qui détermine pourquoi une personne est plus ouverte à recevoir de la nouvelle information qu’une autre.

Une personne (une chaudière dans l’exemple du début) pourrait penser détenir LA vérité quand en fait elle fait ses propres interprétations. Une personne qui pense dur comme fer qu’elle a raison aura de la difficulté à percevoir que d’autres personnes puissent avoir des faits qui prouvent hors de tout doute sa méconnaissance.

Il est malheureux de constater que bien des fois, les gens réalisent trop tard que leur vision du monde est faussée par leurs propres interprétations qui sont devenus des croyances. Dans cette course folle qu’est la société de nos jours, il devient de plus en plus essentiel de prendre du recul. Un recul salutaire pour nous regarder à travers le monde dans lequel on vit. Faire de temps à autre ce petit exercice permet de se recentrer sur soi-même, sur ses priorités.

Voici un exemple d’information que l’on entend de plus en plus : la très grande majorité des gens seraient à moins de 90 jours de faire faillite! WoW… Pour ceux qui pensent rapidement que ce n’est pas leur cas; imaginez votre Boss vous annoncer qu’il a un problème pour déposer votre paie cette semaine. Les informaticiens disent que cela peut prendre 3 à 5 jours pour réparer le système informatique de la banque…

Pour ma part, j’ai beaucoup de difficulté à croire ce fait. Mais si! De par mes études en finances personnelles et mes innombrables lectures sur le sujet, tout bon livre de finance parle de se créer un fond d’urgence. DONC, tout le monde doit en avoir un, non?? Même dans mon propre livre que j’ai écrit, j’en parle.

Quoi? Vous me dites que les gens ne se sont pas créés de fonds d’urgence. Ah je vois! Les gens comprennent qu’ils doivent sortir d’une maison en feu, mais s’emble ne pas saisir l’urgence de se créer un fonds d’urgence. Voilà que tout s’explique.

Et bien, faisons en sorte d’allumer le feu.

Dans les prochaines semaines, je vais faire 6 vidéos qui auront pour thème : « Comment faire fondre ses dettes en 6 étapes… ». Oh, je sais que ce n’est pas pour vous, mais pour les autres. J’utilise donc cet article pour vous demander de référer 2 à 3 personnes qui selon vous auraient des difficultés à joindre les 2 bouts, qui ont trop de dettes.

Et pour le simple plaisir d’y être, voici ce que beaucoup de gens doivent penser en ce moment : Moi?? Je n’ai pas de dettes! J’arrive à payer mon prêt étudiant à tous les mois. J’arrive à payer mon prêt automobile à tous les mois (ou mon paiement de location). J’arrive à payer mon hypothèque à tous les mois (ou le montant de mon loyer). Et même mieux, j’arrive à payer mon solde de carte de crédit à tous les mois (ou pire, mon solde minimum).

Donc, pour une très grande majorité de gens, si vous arrivez à payer tout ce qui doit être payé, vous n’êtes pas endetté. Et si vous n’êtes pas endetté, et que vous voyez des messages, des publications parlant d’améliorer vos finances, vous n’y attacherez aucune importance…

Désolé de devenir le prophète de malheur, mais il faut ce qu’il faut des fois pour remettre les pendules à l’heure. J’adore vulgariser les finances aux gens qui me contactent en me posant des questions sur leurs propres situations.

Mais là, je crois que je me dois de ne pas porter de gants blancs pour vous annoncer ce qui va suivre…

« SI VOUS DEVEZ DES SOUS À QUI QUE CE SOIT, VOUS ÊTES ENDETTÉ! »

Force est de constater que votre vie tourne autour des dettes. Vous devez des sous pour un prêt étudiant? Vous avez pris la décision d’emprunter pour étudier dans l’espoir d’avoir une meilleure chance de trouver un emploi et peut-être même un emploi mieux rémunéré. Avez-vous déjà rencontré un pompiste ayant un diplôme d’avocat dans ses poches? Ouille de ouille, ça fait mal ça…

Avez-vous emprunté pour vous acheter une maison? Vous avez certainement déjà entendu qu’en payant un hypothèque sur 25 ans, vous finirez par payer 3 à 4 fois la valeur de la maison. Voyez-vous, aujourd’hui on vous prête 150 000$ et vous devrez le rembourser. Ce montant constitue le capital. Vous devrez en plus payer des intérêts de plus de 300 000$.

C’est complètement génial, vous ne trouvez pas? Imaginez la banque vous disant : voilà, je te prête 150 000$ et tu devras me rembourser 450 000$. Et si en cours de route tu as de la difficulté à payer, pas de trouble, nous allongerons le temps de l’emprunt jusqu’à 30 ou même 40 ans… cela fera en sorte de baisser les montants à payer à chaque mois.

Un conseiller personnel rencontre des agents immobiliers en leur montrant comment un consommateur peut rembourser son hypothèque en 5 à 10 ans au lieu de 25 ans. WoW! Tout à fait WoW… Imaginez ce que cela représente pour la personne qui peut mettre en application les conseils prodigués. Que feriez-vous avec les économies d’intérêts?

Je vous l’avoue, c’est une question piège. Et oui, même une question si simple peut être révélatrice de votre éducation financière. Le but de cet article n’est pas d’aller plus loin dans cette aventure. Il est de vous sensibiliser au fait qu’on ne sait pas ce que l’on ne sait pas.

Rappelez-vous, comme je vous disais en entrée de jeu, certaines choses semblent simples pour une personne et complexe pour une autre. L’endettement semble un mal nécessaire pour une grande majorité de gens. Pourtant, quand on s’y arrête, on voit rapidement que c’est le plus grand fléau de notre société.

Et de grâce, ne vous comparez pas avec nos gouvernements. J’aime beaucoup une petite phrase qui dit : « La prospérité d’une nation commence par la prospérité individuel ». Si nous devions attendre l’exemple de nos gouvernements, nous allons trépasser bien des fois je le crains. Et loin de moi l’idée de politiser mon discourt. Simple réalité apparente et actuelle.

Qu’elle est la suite? Et bien, nous sommes plus sensibles au fait que la grande majorité des gens ont des dettes. Pour ne pas continuer de jouer à l’autruche, sachons que près de 95% de la population ont des difficultés financières. Et que la bête noire des finances est et sera toujours l’endettement.

De par ma passion, il me fera plaisir de diffuser en mode vidéo sur ma chaîne YouTube 6 vidéos qui vous informera comment fait-on pour faire fondre ses dettes en 6 étapes. Je m’avance en disant que ces vidéos vous montreront comment ne plus avoir de dettes avant 7 ans. Et je vous informerai aussi d’un outil tout à fait merveilleux qui pourrait réduire ce délai entre 2 et 5 ans…

Pour ne rien manquer de ces vidéos, pensez à vous inscrire sur ma chaîne YouTube en cliquant ici. Il est certain que je ferai l’annonce des mises en onde de ces vidéos sur ma page FaceBook PRO. Cliquez ici pour vous inscrire à ma page. Sur celle-ci, vous verrez de judicieux conseils touchant les finances personnelles.

J’ai pris la saison estivale pour penser à faire ces vidéos, qui ne devraient pas être les dernières. J’ai toujours le goût de vulgariser mes connaissances, mes expériences et surtout ayant à cœur de faire une différence dans notre société.

Me suivrez-vous? J’espère que OUI… où du mois, faite circuler les liens pour aider une personne de votre entourage. Peut-être que vous ne le saurez jamais, car il n’est pas si facile d’avouer à son entourage que nous avons des difficultés financières. C’est comme d’avouer un échec, et personne, moi le premier, aime faire cet avoeux.

Je parlais de partager à 2 – 3 personnes, mais comme vous mesurez certainement l’importance de la situation, j’ose croire que vous ajouterez un à deux zéro à ces nombres. Merci à l’avance pour tous ceux que vous aiderez en secret.

J’espère lire vos commentaires, ici même, sous les vidéos à venir ainsi que sur ma page FaceBook PRO. Entretemps, si vous avez quelques questions que ce soit, il me fera plaisir d’y répondre et ce au meilleur de mes connaissances.

Croyez-le ou non, ma passion me pousse, après avoir écrit le livre « Améliorer ses finances, un art à maîtriser », à ouvrir le volet du coaching. « votre Coach Phynancier » au bout de mon nom, ça sonne bien, non??? 😉

Votre phynancier ludique…

Dites-moi en commentaire ici-bas ce que vous pensez de ce brin de folie!

P.S.: Vous pensez que cet article peut aider des gens de votre entourage? Prenez 7 secondes pour leur transmettre le lien… Un GROS Merci de leur part!

Merci de me laisser votre commentaire ici-bas…


About Le Phynancier

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *