Loterie !

7 millions…

 

Oui, oui 7 millions de dollars à gagner au 6/49 en ce 29 juillet 2015. En tant que phynancier, la première question qui me passe par la tête est : mais, comment font-ils pour pouvoir donner autant? Est-ce que Loto-Québec roule dans le rouge juste pour le plaisir de faire des heureux?

Pour en avoir le cœur net, j’ai été voir les états financiers de la fin mars 2014 (seulement 128 pages…).  Juste la section loterie a rapportée 1 773 636 000$ du premier avril 2013 au 31 mars 2014. Sur ce montant, il a eu des redistributions de 959 390 000$; paiement des commissions de 122 254 000$ et le coût de l’impression a été de 26 483 000$.

Petit profit de 665 509 000$. Bon, cela doit faire des fins de mois assez difficile, j’en conviens. Et on ne parle pas ici des casinos et autres formes de jeux de hasard parrainées par Loto-Québec.

Vous n’êtes pas sans savoir que vos chance de gagner le gros lot est d’environ une chance sur 14 millions. Que vous avez plus de chance de vous faire foudroyer 2 fois sous le même arbre…

Je n’ai pas vu le montant dépensé pour la publicité. Toutefois, dans le rapport financier, je sens un peu de vantardise que leurs publicités ont rapportées des prix. On nous dit en pleine face qu’ils ont la touche magique de faire miroiter des gains en jouant à ces jeux de hasard. Leurs publicités doivent être encore meilleures pour contrer les publicités qui incitent les gens à ne pas jouer.

Quoique, si on si arrête un peu, c’est comme dire à une personne : ne pense pas à un éléphant rose…

Saviez-vous que des gens ont tellement espoir de gagner qu’ils ne pensent même pas à prendre des REER? Pour un p’tit deux, fais un vœu… j’ai faillis gagner la semaine dernière… une dernière fois…

Est-ce que j’en veux à Loto-Québec? Pas du tout. Ils ont su profiter de la faiblesse des consommateurs de gagner gros sans effort. Toutefois, je suis déçu de constater que nous, les consommateurs, sommes encore et toujours sous le charme de ces gains faciles.

De plus, une autre statistique nous informe que la majorité des gagnants de gros lots reviennent à la case départ après 7 ans. Cela confirme encore plus ce que j’avance dans mon livre «Améliorer ses finances, un art à maîtriser» : il faut apprendre à gérer ses sous avant d’apprendre à en faire…

Votre phynancier ludique…

Dites-moi en commentaire ci-bas ce que vous pensez de ce brin de folie!

P.S.: Si vous pensez que cet article peut aider des gens de votre entourage, soyez gentil de le partager…

Merci de me laisser votre commentaire ci-bas…

2 thoughts on “Loterie !

  1. Danny KADA says:

    Bonjour Frédéric,

    Comme je te comprends ! Pour des non-joueurs, cela tombe sous le sens que vu le peu de chance de gagner, il vaudrait bien mieux mettre la somme jouée régulièrement dans une boîte et l’ouvrir en fin d’année pour découvrir un beau pécule !
    Mais comme l’espoir fait vivre, je ne reproche pas à ces personnes souvent plongées dans une situation financière très périlleuse d’espérer un jour s’en sortir puisqu’elles n’ont aucun autre horizon en vue.

    A moins que nous sachions leur montrer qu’il y a justement un autre horizon ?

    • Le Phynancier says:

      Allô Danny,

      merci pour ton commentaire… il est bon de regarder la réalité toute simple et de constater si nos habitudes sont saines ou pas… 😉

Répondre à Le Phynancier Annuler la réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.