oeufs

Ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier…diversification

Quelle ânerie!

Oui, oui, vous avez bien lu…  Beaucoup de spécialistes de la bourse il y a plusieurs années et même encore de nos jours prônent la diversification à outrance…  Cela sous-entend un portefeuille d’actions à la bourse de plus de 16 titres différents.

En réalité. Cela cachait un niveau de confiance assez faible envers leur choix d’actions.  Cela faisait aussi en sorte que le rendement global du portefeuille d’actions donnait des rendements peu reluisants.

Un des très grands investisseurs boursiers aux USA disait : « Mieux vaut sélectionner peu de titres tout en les surveillant mieux ».  Cela demande plus de gestion active du portefeuille, sauf que les rendements peuvent joliment compenser les efforts.

Fini d’écouter le beau-frère qui a entendu l’homme qui a vu l’homme qui a vu l’ours…

Cela me rappelle qu’il y a plusieurs années, lors d’une conférence portant sur l’investissement, j’ai entendu des recommandations dans le corridor lors de la pause-café.  Aïe, Nortel est à 85$, il était à 124$, c’est toute une aubaine…

De retour chez moi, je regarde le graphique pour voir ce qui en était.  Mon feeling n’étant pas bon, je n’ai pas sauté sur l’opportunité!

Un mois plus tard, j’assistais à une autre conférence sur l’investissement.  Et pendant la pause-café…  aïe, Nortel est à 50$, il était à 124$, c’est une méga aubaine…  on serait fou de s’en passer!

Même scénario au retour chez moi…  le feeling ne fut pas meilleur que le mois d’avant.  Vous connaissez la suite…  le titre a baissé à moins d’un dollar!

Et je ne vous raconte pas la méthode que certains soit disant « gourous » font pour gagner ce titre.  La petite leçon ici est que si un conseiller veut vous vendre un investissement X, pourquoi ne pas lui demander deux questions?

  1. Combien as-tu investi personnellement dans cet investissement X?
  2. Quel rendement en as-tu tiré?

Dans le fond, est-ce que ce conseiller a des fruits dans son arbre?

8 thoughts on “oeufs

  1. Danny KADA says:

    merci pour cet article que je trouve très intéressant parce qu’il va un peu à rebrousse-poil de ce que l’on entend souvent !

    Lorsque l’on diversifie ses placements financiers – mais aussi ses activités, ses amis, ses études etc. – cela évite de prendre trop de risques, mais ce manque d’engagement empêche aussi de tirer le maximum de bénéfices dans la mesure où nous n’approfondissons pas !

    • Le Phynancier says:

      merci Danny,

      je crois qu’il y a un principe qui dit que si une règle est bonne dans un domaine, elle devrait l’être dans une autre…

      ce qui rend cette règle intemporelle… 😉

  2. Carele Belanger says:

    et j’adooooooooore ces 2 questions. Bravo Frédéric!!!!
    C’est comme ceux qui veulenet enseigner comment devenir libre financièrement sans l’être eux-mêmes., un non sens.
    Merci pour ce superbe article.

    • Le Phynancier says:

      lolll Carele…

      c’est comme ce matin… on m’annonce que mon examen de samedi va coûter plus cher… j’ai blagué en disant que j’allais vérifier mon budget… il est parti a rire en disant : « me semble oui… lolll » 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *