REÉR ou CÉLI?

Cotiser dans son REÉR ou investir dans un CÉLI?

La fameuse question à 100$. Y a-t-il une seule et unique réponse? Si c’était le cas, ne serait-ce pas merveilleux de le découvrir ensemble dans ces quelques lignes?

Je me permets de donner mon interprétation du sujet et je vous dis d’emblée que la réponse s’approche plus du cas par cas même si on peut tirer une certaine généralité.

Le plus facile pour vous démontrer le tout est en faisant un exemple.

Prenons le cas d’une personne qui peut placer son pécule à du 8% et qui a un taux d’imposition marginal de 40%. Le terme « taux d’imposition marginal » veut dire que c’est le taux d’imposition si nous gagnons 1$ de plus. Ce même taux est aussi valable si on peut réduire son revenu de 1$.

Ainsi, si nous gagnons 1$ de plus, nous devrons payer 0,40$ en impôts de plus. Et si nous gagnons 1$ de moins, nous aurons 0,40$ de moins à payer en impôt.

Notre première option sera de cotiser à un REÉR. Nous aurons dons un retour d’impôts de 400$ et notre investissement sera de 1 080$ à la fin de la première année. À cause du retour d’impôts de 400$, cela fait que notre investissement « net » est de 600$.

Dans l’option 2, nous partirons avec l’idée de cet investissement « net ». Nous investirons donc 600$ dans un CÉLI. Ce qui nous donnera un montant de 648$ à la fin de la première année.

Ne tirez pas de conclusions trop hâtives. Si nous devions encaisser notre investissement de notre REÉR, nous recevrions… et oui > 648$ (1 080 – 40% d’impôts). Ouille de ouille. Nous arrivons au même résultat. Qu’est-ce qui pourrait faire changer ce résultat alors?

Nous avons pris pour acquis que le taux d’imposition était le même à l’investissement et à l’encaissement. Regardons rapidement ce qui arriverait si le taux changeait de plus ou moins 5%.

Dans le cas du CÉLI, cela donnera toujours 648$ peu importe le taux d’imposition lors de l’encaissement. Mais, si :

  • Investissement à 40% et encaissement à 40% ? 648$
  • Investissement à 40% et encaissement à 45% ? 594$
  • Investissement à 40% et encaissement à 35% ? 702$

J’expliquais aussi dans le « Fb live » du 22 février que nous pourrions faire un Effet Boule de Neige. En effet, comme nous savons que nous recevrons 40% en retour lors de l’investissement dans un REÉR, pourquoi ne pas l’investir tout de suite, avant de recevoir le retour d’impôt.

Ainsi, au net, nous investirions près de 1 000$ et non 600$ comme expliqué plus haut. Voici quelques résultats pour vous faire voir l’effet boule de neige marié à la huitième merveille du monde qu’est l’intérêt composé.

Avec un Investissement de 1 000$ par année:

  • 1 an > 1 080,00$
  • 2 ans > 2 246,40$
  • 40 ans > 279 781,04$

Avec un Investissement de 1 400$ par anné:

  • 1 an > 1 512,00$
  • 2 ans > 3 144,96$
  • 40 ans > 391 693,46$

En conclusion : nous devrions estimer si lors de l’encaissement de nos REÉR, si notre taux d’imposition sera plus élevé ou plus faible que lors de l’investissement. En général, nous entendons que les revenus à la retraite sont de l’ordre de 70% des revenus des dernières années. Donc, si nous gagnons moins, nous serions moins imposés. (en prenant pour acquis que les lois fiscales ne changent pas…) Oupsss! ?

Pour voir la rediffusion du « Fb live » du jeudi 22 février, voici le lien : www.facebook.com/LePhynancier

 

Votre expert phynancier…

Dites-moi en commentaire ici-bas, tout en bas de cette page, ce que vous pensez de cet article…
P.S.: Merci d’Aimer, de Commenter et de Partager !

* * * * * * *
 
 
* * * * * * *

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.